Site de l’A.R.P.H.P

Premier article Article précédent
Article suivant Dernier article
De la Touraine au Poitou

De Tours à Poitiers

Un compagon pèlerin canadien
 
Nous sommes deux à marcher

(JPEG)
Patrick Guina

Samedi 06 juin 2009 18H30 TOURS - SORIGNY 30 km 8H45 Hôtel de la Mairie Les jours se suivent et ne se ressemblent pas.
Parti de Tours à 08H30, je fais composter mon crédential à l’AJ puis sur le conseil du gérant à l’église St Martin où, surprise, c’est une jeune religieuse qui officie.
Après 2 heures de marche, je rencontre à St Avertin un pèlerin (sac à dos, chapeau, coquille St Jacques) qui cherche sa route. Ses premiers mots me font penser à un Flamand : Tout faux : C’est un Canadien de Montréal ! Sans carte, sans réservation d’hôtel, un guide sommaire donnant les distances entre villes par route nationale et cherchant MONTBAZON dans l’espoir de trouver un hôtel. De plus une cheville gauche en mauvais état (tendinite ) et des ampoules à éclairer la moitié du département. Il est fou ou inconscient ? Je l’informe que je vais à Sorigny soit 6 km de plus qu’à MONTBAZON et que je peux appeler l’hôtel pour lui. Denis, c’est son prénom, est d’accord et mon hôtelier, par téléphone, m’apprend qu’il n’y a plus de chambre de libre mais que la mienne comporte deux lits. Nous voilà marchant de concert et cherchant les signes du chemin de Compostelle(signe jacquaires). Malgré notre vigilance, à deux reprises, nous nous retrouvons dans une zone industrielle et un couple en voiture s’arrête pour nous indiquer le bon chemin et nous prendre en photo. Son accent très prononcé et son débit de paroles rapide m’oblige à une écoute attentive et le sens de certains mots m’échappe. Après quelques détours,qui dans l’ensemble, nous a rallongé de 6 km, nous finissons par arriver à l’hôtel de la Mairie à 17H15 . Nous passons une heure au bar de l’hôtel avec un client très intéressé par Denis et le Canada où il espère émigrer.
Désormais, nous serons deux à marcher.

 Dimanche 07 juin 2009 21H30 SORIGNY - ST MAURE DE TOURAINE 33 km 7H00
 
Partis de SORIGNY à 08H30 après un bon petit déjeuner et un moment pénible avec la gérante qui avoue s’être trompée ,le tarif : ½ pension passant de 29 à 39 € par personne mais réclamant, au bord des larmes, Le tarif le plus élevé sous la pression du conjoint.
 Le soleil est radieux mais la température un peu fraiche. Après deux heures de marche, une erreur d’appréciation (une de plus) nous fait marcher 3 km dans une mauvaise direction. Retour arrière et renseignement pris auprès d’un couple de coureurs nous remet sur le bon chemin (en fait chemin presque parallèle à ses débuts)
Le ciel se couvre et le vent de face nous ralentit mais la certitude d’être sur le bon chemin et la bonne entente entre nous nous motivent sur la route de St Maure.
 Laissant Sainte Geneviève en FERBOIS sur notre droite, nous arrivons à ST MAURE à 15H30. C’est la fête annuelle du fromage. Une dame nous interpelle en nous demandant si nous sommes pèlerins. Dans l’affirmative, elle nous indique qu’il y a un gîte pour nous à Stop-Emmaûs. Elle appelle la responsable sur son portable et obtient la messagerie. Elle indique mon numéro de portable et nous indique que le gîte est prés de l’église Sainte Maure et Sainte Britte. En attendant cet appel,nous décidons de prendre un plat de fromage dans un café de la place puis, un e heure plus tard en sortant, nous sommes accostés par une petite demoiselle qui nous demande si nous sommes les pèlerins. Nous confirmons et elle nous demande ou est le troisième ?? nous ne sommes que deux !! la jeune fille nous guide dans la ville jusqu’à une belle maison et nous invite à entrer dans un salon. Très surpris, je retourne dans le couloir, voit les tarifs et je comprends qu’il y a confusion : Nous sommes dans un gîte privé que trois pèlerins ou randonneurs ont réservé. La demoiselle s’est trompée de groupe. Retour à la place où nous rencontrons une équipe de l’association diocésaine qui nous mène au vrai gîte pèlerins beaucoup plus pittoresque et bien moins coûteux (10€ par personne) et de plus, nous avons avec le compostage de notre crédential, une visite de la crypte de l’église, de son musée lapidaire ainsi qu’à son l’histoire. (photo) Nous terminons notre soirée par une longue promenade devant les étals (charcuterie,fromages, vins, pains etc ) du marchés de la foire. Nous dormirons bien le ventre plein.

 Lundi 08 juin 2009 19H40 ST MAURE - CHATELLERAULT 43 km 10H00

Partis à 07H30 de St Maure, un ciel gris et un léger crachin nous accompagnent. Le poncho est de rigueur. Au bout d’une heure, une véritable averse nous tombe dessus. Nous suivons la GR 655 qui tourne, à travers champs et bois, autour de la RD 910 ex N10 en rallongeant singulièrement la distance. Après une courte halte à la boulangerie d’un gros bourg : DRACH pour le petit déjeuner, nous reprenons la route pour quelques heures de marche sous la pluie.
Nous arrivons complètement trempé à DANGE St ROMAIN.
 Il est 14H00. Nous prenons,tardivement, un repas bien chaud dans un bar restaurant et en profitons pour nous sécher un peu et changer nos chaussettes. 45 minutes après nous reprenons la route parallèle à l’ex N10 sur 15 km. Le ciel s’est dégagé mais deux heures après, un orage torrentiel nous trempe des genoux aux doigts de pieds !
 Deux heures plus tard, nous entrons dans les interminables faubourgs de CHATELLERAULT. Une halte indispensable pour DENIS à une pharmacie, il en profite pour se renseigner sur la possibilité d’hébergement et direction le centre ville. Nous sommes lundi et tous les commerces sont fermés. Finalement, un hôtel (L‘Univers) juste à coté de la mairie nous propose gîte et couverts. Mes pieds sont très sensibles, je met une crème anti-inflammatoire sur la cheville droite. Le sèche cheveux de la salle de bain fonctionnera toute la nuit pour tenter de sécher nos vêtements et chaussettes. Un bon repas et une bouteille de Vouvray, que j’ai transporté toute la journée, nous remontent le moral et nous octroie une bonne nuit. nous avons sauté l ‘étape de DANGE mais ne le regrette pas tant la ville semblait morte et les possibilités de trouver un hôtel minces.

  Mardi 09 juin 2009 CHATELERAULT - POITIERS 42 Km 11H30

Nous partons de l’hôtel à 7H30 sous un ciel gris, bas, menaçant et un vent de face. Petit déjeuner sur le pouce dans une boulangerie tenue par une jeune musulmane qui nous dit son estime pour les pèlerins. Deux photo sont prises rapidement dans un parc.
Tout va bien jusqu’à CENON ou d’importants travaux de voirie nous fait faire un détour de 2 ou 3 Km. Nous faisons une halte à une pharmacie pour Denis qui cherche une bande pour sa cheville gauche gonflée. 10 minutes plus tard, nous reprenons notre route mais nous oublions un chemin à gauche et c’est au village suivant, qui ne figure pas sur notre guide, que l’on s’aperçoit de l’erreur. Un coup d’oeuil sur la carte nous situe et nous rattrapons notre chemin par un sentier de 2 Km qui débouche sur des ruines gallo-romaines : Le vieux Poitiers (photos). Nous abordons la voie romaine droite sur 22 Km avec un vent de face et des averses intermittentes qui retardent sérieusement notre marche. Après un golf magnifique, nous arrivons à LA VARENNE où un préposé des Postes, à notre demande , nous indique un restaurant routier non indiqué sur notre guide, où nous prenons un superbe déjeuner à un prix tout à fait correct. Un COMSPEED sur une petite soufflette qui me taquine et nous voilà repartis.
L’arrivée sur BRUXEROLLE, banlieue de POITIERS nous surprend : Un souterrain passe sous l’autoroute et sans transition, nous passons d’un environnement boisé à un paysage urbain. Fatigué, la traversée en pente de cette commune nous semble très longue : La topologie de Poitiers impose de grands détours. Une halte à une belle église romane (Notre Dame la Grande) puis nous accédons a la cathédrale St Pierre par des rues montantes et étroites.
Nous arrivons devant l’office du tourisme qui vient de fermer (18H00) mais un prêtre remplit notre crédential dans l’office de la Cathédrale. Je remarque que les piliers sont peints comme au Moyen âge. Nous dinons sur la place de la Mairie puis direction l’auberge de Jeunesse 3 long km plus loin. Nous avons une grande chambre pour nous deux mais le temps humide ne séchera pas nos affaires.


Documents

15 Denis et moi à la Z.I. de Veigne, 27 juillet 2009, JPEG 95.3 ko, 800 x 601 pixels

16 Moulin de Veigne, 27 juillet 2009, JPEG 179.6 ko, 800 x 601 pixels

17 Crypte de l’église St Maure et Ste Britte, 27 juillet 2009, JPEG 116.5 ko, 800 x 601 pixels

18 Fête du fromage à St Maure de Touraine, 27 juillet 2009, JPEG 161.3 ko, 800 x 601 pixels

19 Devant le stop Emmaüs de Sr Maure de Touraine, 27 juillet 2009, JPEG 133.9 ko, 800 x 601 pixels

20 Ruines romaines du Vieux Poitiers, 27 juillet 2009, JPEG 142.9 ko, 601 x 800 pixels

21 Le Vieux Poitiers (détail), 27 juillet 2009, JPEG 181 ko, 800 x 601 pixels

22 La voie Romaine longue de 22 Km vers Poitiers, 27 juillet 2009, JPEG 166.7 ko, 800 x 601 pixels

23 La Cathèdrale St Pierre de Poitiers, 27 juillet 2009, JPEG 202.9 ko, 601 x 800 pixels

24 Denis devant la cathèdrale de Poitiers, 27 juillet 2009, JPEG 218.6 ko, 800 x 601 pixels

25 Le Palais de Justice et Jeanne d’Arc à Poitiers, 27 juillet 2009, JPEG 179.8 ko, 800 x 601 pixels