Site de l’A.R.P.H.P

Premier article Article précédent
Article suivant Dernier article

Hospice Cordier

 

Hospice Cordier

(JPEG)
Hospice Cordier

Les bâtiments, édifiés en style "Art Déco" en 1928 et 1932, sont dus à l’architecte Narcisse Laurent.

Il accueille des orphelins jusqu’au début des années 50. Il accueille également des personnes âgées (100 hommes et 100 femmes) et des convalescents. On atteint 400 personnes lorsque tout est complet.

La maternité a été construite en 1935-1936 grâce au legs du Dr Cailleret.

Le solarium (architecte Delpuech) commencé en 1931 n’est achevé qu’au début des années 50.

Les conditions d’hébergement sont dignes du 19ème siècle (dortoirs de 25 lits avec bruits, odeurs, etc ... sans intimité.

Les locaux sont abandonnés suite à la construction des résidences V Hugo (1993) et St Laurent (1997). Ces locaux, non réaménageables, sont transformés, à partir du début 2001, pour accueillir de jeunes sociétés (espace Créatis).

La maternité est à l’abandon et les SDF sont dans un bâtiment réutilisé.

A l’origine

Il y eut un orphelinat route de Savy, édifié entre 1890 et 1892 grâce au legs du Dr Hilaire Cordier, chirurgien en chef des Hospices.

Ce leg était de 1 MF soit 3 025 000 euros. Pour comparaison il faut se dire qu’un instituteur gagnait 3780 euros par an et qu’une vendeuse en percevait 6350 euros par an (pour 72 h par semaine ... et pas de congés payés).

Les architectes étaient Charles et Joseph Cherier. Les bâtiments, fonctionnels et modernes pour l’époque, furent détruits en 1917-1918.

Le nom d’Hilaire Cordier fut donné en 1891 à la rue St Paul (route de Savy).


Vous êtes ici : Accueil   Saint-Quentin   Hospice Cordier